Une fin de collaboration déchirante

La vie est rude, elle est bien dure et parfois très injuste.

Quand une #collaboration est solide, basée sur la confiance mutuelle et paraît s’étaler sur le long terme, boum 💥 la vie te rappelle qu’elle est bien fragile.

J’ai appris, beaucoup, sur le plan professionnel mais aussi sur le plan humain durant ces derniers mois.
J’ai vu un client heureux, sérieux, très professionnel et très investi.

Puis je l’ai vu fatigué, perturbé, inquiet.

Et j’ai appris, encore, parfois seule, parfois à ses côtés, j’ai découvert un métier et tout ce qu’il implique.
J’ai géré des problèmes, des clients, des artisans, des administrations et j’en passe.

Je le vois aujourd’hui détaché de son activité, loin de tout, tout en essayant de gérer au mieux ses clients, je le vois triste, apeuré, dépité parfois.

Je gère toujours les problèmes, les questions, les clients, la relève, la passation, les doutes. Sans lui.

Je le vois se battre tout en étant fragile, je vois notre collaboration s’éteindre doucement. Pour sa santé, pour sa guérison 🤞, pour sa vie.

C’est une épreuve difficile pour tous. Autant professionnellement que psychologiquement.
Annoncer aux clients que leur projet se fera mais sans lui, leur dire que la maladie a prit le dessus et qu’il regrette de ne pas pouvoir les suivre jusqu’au bout.

Je lui souhaite le meilleur des rétablissements. Je vais au bout des projets en cours et nous nous quitterons. Je donne tout aujourd’hui, mon temps, ma passion, mon énergie. Pour qu’il puisse être serein. Pour que les clients soient heureux et qu’ils voient leur projet se concrétiser.

D’ici quelques semaines je me consacrerai à autre chose, à d’autres clients, à créer des collaborations aussi solides et à continuer mon travail avec autant d’énergie et de passion.

Vous êtes peut être ce futur collaborateur…

Je remercie mon client pour sa patience, son apprentissage, sa confiance, son honnêteté, ses valeurs et tout ce que j’ai pu acquérir à ses côtés.

Je suis aujourd’hui, grâce à lui, une #assistante d’ #architecte.

J’aime mon métier, j’aime ce qu’il m’apporte, c’est souvent de la satisfaction mais aujourd’hui, cela ressemble à de la tristesse.

Je me suis promis de ne pas baisser les bras, de ne pas me laisser emporter par les émotions et d’être à la hauteur des prochaines missions. C’est un défi que je compte bien remporter pour lui.

Cher réseau, je me surpasserai aussi pour vous.

Publié par SoAssist&Co - ROUSSEL sophie

« Rien ne prédisait que je serais une femme entrepreneure à 45 ans, des parents musiciens, personne autour de moi pour me dire comment être un entrepreneur... *** Et pourtant l’appel de liberté me séduisait... Je sentais au fond de moi cet appel et j’ai écouté mon cœur. *** Un monde passionnant, enchanteur et enrichissant quand on sait le bâtir. *** Et puis le manque de liberté de temps, de partage en famille, de finance pour réaliser mes rêves, m’ont poussé à chercher... Je me suis mise en quête d’apprendre, d’observer, de comprendre l’attitude psychologique, physiologique et des stratégies de ceux qui s’épanouissaient dans leur rôle d’entrepreneur.. Je me suis vite rendue compte qu’être un entrepreneur est un état d’esprit . *** On ne naît pas entrepreneur on le devient et ça s’apprend... *** C’est alors que j’ai tout quitté, pas sans peur mais parce qu’il était nécessaire que je m’accomplisse dans ce qui fait sens pour moi, dans la joie et la liberté d’œuvrer comme je le ressens. *** Aujourd’hui ma vie est plus enrichissante et épanouie. Je fais ce que j’aime et je le fais avec passion. » *** Texte inspiré de KL.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :